Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
SITE: FLAMME DE PLOMB PAUVRE COMME UN VERRE D'EAU ANNA AKHMATOVA Ce n'est pas dans l'asphalte où tombent les feuilles Que tu devras longtemps m'attendre. C'est dans un adagio de Vivaldi. Que nous nous retrouverons. (Visite nocturne, traduction Jean-louis Backès)

GUSTAVE ROUD

Patrick Tafani
GUSTAVE  ROUD
GUSTAVE ROUD

J'obéis. Je retourne au pied du frêne d'autrefois. Je salue le large fût, la couronne de feuilles légères et de mésanges. Une fois encore, je caresse doucement l'écorce aux profondes gerçures, toute tigrée de mousse et de lichens. Et j'épie en vain pendant des heures sur la colonne qui se veut plus insensible que la mort l'apparition miséricordieuse d'un signe, d'un souvenir, du reflet d'un reflet, une touche de soleil un peu trop vive, la tache d'or que l'ombre n'abolirait plus. Gustave Roud, Requiem. Droits réservés - Patrick Tafani Piano Relaxation Music Masters - Brahms - Hungarian Dances